Le secret du Design Thinking

Design Thinking

Le concept du Design Thinking ne veut pas dire que vous devez être obligatoirement Designer pour le pratiquer. Alors, pourquoi est-ce nommé Design Thinking ? Les designers travaillent avec un processus qui permet systématiquement d’extraire, d’apprendre, d’enseigner et d’appliquer des techniques centrées sur l’Homme (HCD), pour résoudre les problèmes avec une touche créative et innovante dans n’importe quel domaine.

Définition:

Il s’agit d’un processus itératif qui a pour but de comprendre l’utilisateur, ses besoins et définir les problèmes. De quelle façon? En mettant en question les assomptions afin d’identifier les stratégies et les solutions possibles qui pourraient être invisibles ou cachées par rapport à notre compréhension initiale. Le concept est de faire de l’utilisateur le centre de nos pensées pour développer une compréhension ou une sorte d’empathie permettant la conception d’un produit ou service pour satisfaire ses besoins. Le Design Thinking est extrêmement pratique dans la résolution des problèmes qui sont mal définis ou flous en les recentrant sur l’humain. Cette approche nous aide à extraire le maximum d’idées innovantes lors de la session de brainstorming afin d’avoir une vision, la prototyper et la tester, tout en gardant l’aspect expérimental continu, l’amélioration des concepts et des idées.

Processus:

Cette méthodologie de conception est basée sur 5 différentes étapes : Empathize (l’empathie), Define (Définition du problème), Ideate (Idéer), Prototype et Test. Il est important de savoir que ce processus n’est pas linéaire. Il s’agit plutôt d’un concept flexible dont plusieurs étapes peuvent se faire d’une façon simultanée et à plusieurs reprises. Cela permet de mieux visualiser les solutions aux différentes problématiques ainsi que les besoins non découvertes des utilisateurs.

Faire preuve d'empathie:

L'empathie consiste principalement à laisser de coté nos propres hypothèses sur le monde et d'essayer de le voir à la place des utilisateurs, pour mieux comprendre leurs besoins. Cette étape est cruciale dans le processus de conception, elle nécessite une grande observation, un engagement et faire preuve d'empathie avec les utilisateurs qui vont partager leurs expériences et leurs motivations. Il faut entrer dans les détails de leurs environnements physiques pour acquérir une compréhension plus approfondie des problématiques impliquées, collecter le maximum d'informations possibles qui seront la clé pour avoir une meilleure vision des besoins et trouver les meilleures solutions pour notre produit.

Définir (le problème):

C'est l'étape durant laquelle on analyse toutes les informations et observations collectées lors de l'étape d'empathie. Le but est d'identifier et d'exposer les principales problématiques tout en restant centré sur l'homme/utilisateur. La mise en question ne repose pas sur l'objectif de l'entreprise mais uniquement sur le besoin des utilisateurs. Exemple, "Nous souhaitons augmenter notre part de marché de 3% dans les produits alimentaires Bio chez les jeunes", Nous pouvons reformuler ainsi :, "Les jeunes ont besoin de manger des aliments bio pour rester en bonne santé". En définissant le problème de cette manière, on ouvre la porte à l'innovation et la créativité d’idées à rassembler par les concepteurs pour proposer des solutions aux utilisateurs avec le minimum de difficulté possible.

Idéer:

Après toutes ces étapes, on commence à poser des questions permettant de générer des solutions. Exemple: "Comment peut-on motiver les jeunes à faire cette action (manger des produits bio) et introduire notre propre produit ?" Ce type de question est le résultat d'une compréhension du besoin des utilisateurs et la réussite de l'analyse des observations et des problématiques liées. Il est donc possible de générer un ensemble d'idées, identifier des nouvelles solutions et visualiser le problème d’un autre angle (Outside the box) comme  dans le Brainstorming, l'une des techniques d'idéation comme BrainWrite, WPI (Worst Possible Idea)...

Ces techniques ont pour but élargir la zone de couverture des problèmes et tenter de générer le plus d'idées possibles afin de trouver la solution la plus adéquate pour résoudre le problème déclaré

Prototyper:

C'est l'implémentation des solutions dans des prototypes.l'objectif de cette phase expérimentale est de mettre en oeuvre les idées et les solutions détectées. Les prototypes peuvent être partagés entre les membres de l'équipe, d'autres équipes internes et faire des tests utilisateurs pour avoir plus de feedbacks soit plus d'amélioration, de rejet ou acceptation.

 

Tester

Dans ce processus itératif, cette étape est dite la dernière dans ces 5 étapes. Elle consiste à tester le produit en se basant sur les solutions identifiées lors de la phase précédente. L'objectif de cette phase est généralement de redéfinir un ou plusieurs problèmes, analyser le niveau de compréhension des utilisateurs, leur façon de penser, observer leurs comportements, actions et donc faire preuve d'empathie au cours de cette étape. Ce qui nous donne une meilleure compréhension de la problématique et donc les améliorations et solutions à apporter.

 

Pour terminer

Il est important de comprendre que ces étapes ne sont pas toujours dans cet ordre-là. Il est même possible d’avoir deux étapes en même temps et d'une manière itérative. Chaque projet implique un ordre ou une méthodologie spécifique selon son sujet, mais la base est toujours de se mettre à la place de l'utilisateur, comprendre son besoin, étudier son comportement et l'observer afin d'être capable d'identifier le vrai problème. La solution doit être centrée sur l'humain et doit pouvoir introduire et garantir une meilleure expérience utilisateur - satisfaire son besoin avec le minimum de difficulté.

  • HCD
  • UCD
  • Humain centred design
  • User centred design
  • Empathize
  • Define
  • Ideate
  • Prototype
  • Test
  • User Experience
  • Designer
  • Problem solving
  • Brainstroming
  • Personas
  • User behaviour
  • Scénarios
  • User boarding