Bonjour, peux-tu te présenter ?

Salut j'ai 32 ans, je suis en partie autodidacte et j'ai maintenant environ 5 ans d'expérience dans le développement web.

 

Quel est ton parcours ?

J'ai commencé à créer mes premiers sites dédiés aux jeux-vidéos vers 12 ans sur windows 98, frontpage 2000 et en 56k, un vrai petit geek !
Préférant geeker que bosser à l'école, après mon bac j'ai fait de vagues études de philo, socio, puis anglais, tout en faisant des petits boulots à côté.

J'ai par la suite été joueur de poker pro, commercial et responsable qualité !

C'est en 2014 que j'ai décidé de me réorienter dans le développement web pour allier passion et liberté.

J'ai suivi une formation de développement web à distance via l'université de Strasbourg pour faire plus joli sur le CV pendant laquelle j'ai bossé sur des petits projets perso et pour quelques agences web avant d'arriver chez DHM.

 

Pourquoi as-tu choisi de rejoindre DHM IT ?

Pour le bon contact que j'ai eu dès l'entretien et les opportunités de progression et d'évolution que me garantissait DMH en touchant un peu à tout front, back, CI/CD, méthode agile etc.

 

Comment s’est passé l’entretien chez DHM IT ? 

De façon très naturelle. Comme demandé j'avais préparé un petit projet Drupal qui tournait sur une Vagrant, ça a plu, et le courant est bien passé.

 

Peux-tu nous parler de ta mission actuelle ?

Je bosse sur le site e-commerce de Carrefour (carrefour.fr).

Le projet est découpé en "feature teams" (le buzzword du moment!). Chacune s'occupe d'un périmètre du projet comme le checkout, le compte, la mise en avant des produits, les parties edito et CMS, les micro services etc.

 

Quelle est l'organisation de ton équipe ? 

L'équipe est composée d'un dev back, d'un dev front (moi), d'un QA, d'un PO et d'un scrum.

 

Quel est ton environnement technique de travail ? 

Docker, Visual code studio, Storybook, Jenkins, Jira, Bitbucket, Git, etc.

 

En quoi consiste ton métier au quotidien ?

Cérémonies agiles: grooming, sprint planning, rétrospectives, ateliers techniques, tech talks et puis quand même du développement de nouvelles features ou des refacto de temps en temps !

 

Quelles technos utilises-tu ? 

Principalement Javascript, VueJS, Twig, HTML/CSS/SASS. Webpack comme build tool. En back c'est du Symfony en DDD. Un stack assez classique en somme.

En front on utilise une approche atomic design avec un design system maintenu en collaboration étroite avec les équipes UX/UI.

 

Quelles sont tes applications ou technos préférées sur le marché ? 

Javascript ! Pour tout son écosystème, la possibilité de le faire tourner côté serveur avec Node et la versatilité et flexibilité du langage qui ne cesse de s'améliorer.

 

Quelles sont les qualités requises et indispensables pour ce poste ?

Etre curieux, méthodique, aimer résoudre des problèmes et savoir communiquer et dire non aux demandes absurdes. Il faut savoir prendre de la marge pour éviter la pression.

 

Quels sont tes plus grands challenges rencontrés lors de ta mission ? 

Un challenge toujours en cours qui est de faire du SSR pour se séparer de la couche TWIG du projet. Ce qui nécessite un gros refacto au long cours compte tenu de l'architecture actuelle du projet.

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ce métier ?

Le fait qu'un problème a toujours plein de solutions et qu'il faut toujours arbitrer sur le choix non pas de le meilleur, mais de le plus efficient.

 

Qu’est-ce qui te passionne sur cette mission ?

Le côté humain, la diversité des personnes côtoyées et de challenger les demandes métiers en permanence et de devoir m'adapter au mieux aux contraintes techniques liées à certains services legacy.

 

Un conseil à donner à des candidats qui s’intéressent à ce métier ? 

Il faut aimer passer de nombreuses heures derrière un écran à lire, tester, échanger, s'arracher les cheveux… Il ne faut pas se décourager quand on se sent nul ou dépassé par les technos. Ca fait parti du métier. 

L'apprentissage ne s'arrête jamais et on est toujours dépassé par quelque chose. Donc courage ! On est tous dans le même bateau.

 

Comment se passe un entretien de recrutement pour ce type de poste ?

C'est très variable, certaines boîtes demanderont de résoudre un fizzbuzz ou un algorithme simple, d'autres poseront des questions techniques sur leur stack ou plus théorique sur les grands concepts de la programmation, OOP, functional, Patterns, SOLID, TDD/DDD etc.

D'autres mettront plus l'accent sur les expériences passées et sur des exemples de problèmes rencontrés dans des projets précédents, humains ou techniques et les solutions apportées. L'important c'est d'être naturel et d'espérer qu'une vrai discussion s'engage et que ça match sur le plan humain.

 

Comment fais-tu de la veille (innovation, techno, digitale ou autre) ?

Principalement des recherches internet basées sur des problèmes que j'ai rencontré ou des solutions que j'ai mis en place que je veux challenger. Et après je me laisse porter au fil des articles que je trouve intéressant ou de la doc d'un nouveau langage ultra typé, ultra fonctionnel et ultra bling bling qui a été mentionné dans un fil de discussion. Les pauses café entre collègues aussi ça marche pas mal !

Les livres et articles de Martin Fowler et Robert C. Martin sont de bonnes références vers lesquelles je reviens assez souvent.

 

Quels sont tes objectifs dans ce secteur (projet professionnel, défis, quel statut prétendre) ?

Continuer à progresser, à apprendre et à être stimulé au sein d’équipes pluridisciplinaires. A terme, essayer de trouver une mission dans un secteur avec une vraie valeur humaine ou sociale.

 

As-tu un projet dont tu es fier ou un souvenir marquant lors de la mission ? 

Non, je suis surtout fier quand j’arrive à placer un oneliner incompréhensible en Javascript qui rendra fou le prochain développeur qui passera par là :D (à ne pas faire à la maison évidemment).

 

Quelles sont les compétences que tu as pu développer grâce à ce projet ?

Des compétences principalement humaines. J’ai appris à mieux écouter et à oser remettre en question mes acquis et ceux des autres.

 

Grâce à DHM IT, comment évolue ton développement professionnel ?

DHM a été un vrai tremplin en me permettant de travailler pour un grand compte comme Carrefour et en étant toujours à l’écoute.

 

Comment se déroule la gestion de ta carrière chez DHM IT?

Nous faisons des points réguliers et jusqu’à maintenant j’y ai toujours trouvé mon compte.

 

Comment définirais-tu DHM IT ?

Comme un corps en pleine croissance ! Dans lequel tout est mis à disposition pour faire grandir les autres en même temps. J’étais l’un des premiers salarié de DHM et je suis heureux de voir que nous avons grandis et nous sommes améliorés ensemble !

 

Merci Cyril pour ton témoignage !