UNE ALTERNATIVE RESPONSABLE 

Planter des arbres grâce à ce moteur de recherche éthique et contribuer à la reforestation.

 

Pourquoi ce moteur de recherche est-il devenu aussi populaire en aussi peu de temps ? Car il répond à un besoin existant, comme planter 1 million d’arbres pour le Brésil et lors de cette période de crise le téléchargement de cette application est passée de 20.000 à 250.000 de téléchargements en 2 semaines et s’est retrouvé en tête des app stores. 

Crée en 2009 par l’allemand Christian Kroll, l’idée était de lancer un projet capable de sauvegarder l'écosystème tout en l'associant aux recherches web pour toucher un maximum de personnes. 

 

Comment fonctionne Ecosia ? 

A chaque fois que nous faisons une recherche sur internet le moteur de recherche que nous utilisons gagne de l'argent. L’objectif de Ecosia est de proposer à ses utilisateur de faire une bonne action tout en continuant à faire des recherches sur le web et surtout sans changer ses habitudes. Le moteur de recherche est disponible sur tous les navigateurs web 

1 arbre planté équivaut à 45 recherches et l’objectif d’ecosia est d’arriver à planter un milliard d’arbres d’ici 2020 . Il faut savoir que l’entreprise en a déjà plantés 68 millions et la société promet une totale transaparence sur ses activités auprÈs des internautes, par exemple tous les reçus de plantations d’arbres sont accessibles sur son site. Pour l’instant Ecosia développe ses activités de plantation dans une quinzaine de pays dont le brésil, Pérou, Sénégal, Madagascar,burkina faso et Indonésie

Les avantages d’Ecosia:

  • Transparence grâce au rapport mensuel du CA

  • Bilan carbone négatif, car le moteur de recherche est entièrement alimenté par des énergies renouvelables 

  • Protection des recherches: pas de vente des données aux annonceurs ni utilisation des outils de tracking externes 

Ecosia doit pouvoir quantifier son impact sur le climat suite à ses activités car même si la plantation d’arbre est une solution pour retirer le CO2 de l'atmosphère , il faut savoir qu’il faut environ 7 ans à un arbre pour qu'il puisse effectivement absorber le CO2, et si l'arbre ne survit pas, il n’y aura pas d'effet escompté.

Néanmoins, cette pratique encourage les grands moteurs de recherche américains à proposer également des solutions pour réduire leur empreinte carbone.