La Blockchain pour la traçabilité

Comment pourrions-nous utiliser la blockchain au quotidien ?

Qu’est-ce que la Blockchain ?

La blockchain, inventée en 2008, est une technologie de stockage et de transmission numérique d'informations. La caractéristique de la Blockchain est que ses informations ajoutées sont sécurisées et infalsifiables, car la base de données qui les détient contient l'historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs tout au long de sa chaîne de blocs. Il n’y a donc aucun contrôle d’une autorité supérieure et la sécurité des données est garantie par des techniques de cryptographie numérique. Cependant, chaque bloc de données doit être contrôlé et confirmé par l'utilisateur. Dès leur validation ils sont ainsi datés et connectés dans la chaîne et ne pourront être supprimés ou modifiés.

La blockchain permet donc de rendre les données plus accessibles et transparentes. Elle permet d'automatiser certaines tâches et surtout de garantir les données, cette technologie commence à apparaître dans notre quotidien.

Les consommateurs veulent savoir d’où viennent leurs produits. Et suite à de nombreux scandales, l’opinion public remet fortement en cause l’effectivité du système de traçabilité. L’objectif serait de fiabiliser l’information mise à disposition des consommateurs. Cela est remis en cause pour les industries suivantes:

  • L’industrie alimentaire

  • L’industrie pharmaceutique 

  • L’industrie du textile

Ensuite, la blockchain est dotée de smart contracts (ou contrats intelligents) qui sont des programmes informatiques irrévocables, qui exécutent des instructions prédéfinies dans un seul objectif. C’est-à-dire que la blockchain peut remplacer le droit ou le contrat papier par le code informatique. Le fonctionnement de smart contracts est le suivant: si une fonction est remplie alors le contrat est exécuté. Ainsi dans l'exécution d’un smart contract, toutes les étapes de validation sont enregistrées et validées dans la blockchain ce qui permet de sécuriser les données. Les avantages que nous pourrions en tirer sont les suivants, sécuriser un accord entre des partis, automatiser le paiement, ou réduire les risques d’impayés.

La blockchain pourrait donc intervenir au quotidien via:

  • Les assurances (remboursements ou gestion des données personnelles)

  • L'immobilier (paiement de loyers)

  • Le notariat (heritage, litige)

Enfin, la blockchain génère des monnaies virtuelles ce qui permet de faire des transactions dans un espace décentralisé permettant ainsi de faire des achats. 

Pour fabriquer de l’argent numérique, il faut un réseau de paiement avec des comptes, des soldes et des transactions, que l’on retrouve dans la blockchain. Or comme la Blockchain est décentralisée et que les crypto monnaies sont en réalité des entrées limitées dans une base de données inaltérable, qui respecte certaines conditions (smart contracts), alors l’argent est créé sans forme physique et uniquement sur le réseau. 

Il faut savoir que la blockchain est née en plein crise économique ce qui justifie sa défiance envers les institutions et souhaite créer une alternative aux banques, assurances et même le commerce en ligne.